Aller au contenu

CrashTest

Officier
  • Compteur de contenus

    292
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par CrashTest

  1. Mission polyvalente adaptables de 1 à 4 joueurs. Campagne F/A-18C : Agile Spirit – Mission 7 « Support Strike » Date : 08/08/2021 Heure : 02:00:00L Contexte : Les forces russes ont mené plusieurs exercices locaux de taille restreinte au cours des deux derniers jours. L’effervescence diplomatique régionale est usuelle au cours des exercices Agile Spirit mais le renforcement des défenses russes aux frontières n’est normalement pas aussi marqué. Plusieurs unités de SA-6, 8 et 15 des forces de défense aériennes ont été repositionnées la nuit dernière et certains renseignements tendent à indiquer la présence d’intercepteurs à Mozdok et Maïkop. Les patrouilles de la force aérienne russe ont également été plus régulières et beaucoup plus marquées le long de leur espace aérien. Les relations entre Tbilissi et Moscou se sont rapidement dégradées ces derniers jours durant l’exercice alors que des appareils russes pénétraient l’espace aérien géorgien à plusieurs reprises à proximité de l’Ouest de l’Ossétie du Sud. Des relevé satellites ont été effectués dans la région et ont révélé l’établissement d’un camp au Nord Est de la ville d’Oni à proximité de l’Ossétie du Sud. En plus de la mise-à-jour de nos renseignements les relevés satellites effectués ont permis de soutenir les efforts du gouvernement géorgien dans la lutte contre les organisations armées de la région séparatistes. Les forces en question ne sont sous aucun drapeau mais sont armées indirectement par Moscou et soutenues par les Ossètes de chaque côté de la frontière. Des relevés ont été faits et analysés pour le secteur entre les villes d’Oni, de Gomi et d’Utsera tel que visible ci-dessous. Les installations sont sommaires mais permettraient de menacer les villes avoisinantes et empêchent un peu plus encore la souveraineté géorgienne dans cette zone déjà enclavée. Irakli Garibachvili, premier ministre géorgien a transmis au commandement de l’USAF Europe la demande du ministre géorgien de la défense, Juansher Burchuladze, de prolonger exceptionnellement la présence des appareils américains présents pour l’exercice en gage de soutien américain à son gouvernement. Après une discussion au Pentagone il a donc été acté que la VMFA-251 prolonge d’une semaine son déploiement actuel pour une période renouvelable en fonction de l’évolution de la situation régionale. Sûr du soutien américain le ministère géorgien de la défense a donc fzit préparer une mission d’attaque au sol destinée à empêcher toute perte de contrôle de sa frontière avec l’Ossétie mais aussi et surtout à montrer sa détermination. Deux Su-25T de la base de Kutaisi vont réaliser cette nuit un bombardement du camp et nous devons soutenir l’action. D’une part : un contrôleur aérien avancé (AFAC) américain a été dépêché dans la journée sur le secteur du camp et a pu confirmer la présence d’hostiles (seule de nos unités au sol du secteur, le Stryker « Mantis » a rejoint la zone dès la fin de l’exercice de clôture d’Agile Spirit). D’autre part les F/A-18C de la VMFA-251 assureront la supériorité aérienne du secteur pendant la mission et le soutien des Su-25T en cas de nécessité. Briefing : Départ et retour de Vaziani. Passage Fence-In (WP1 : FENCE) aux abords de la frontière sud de l’Ossétie puis virage (WP2 : TURN) vers le Nord pour rejoindre le point d’attente et d’Ingress (WP3 : INGRESS) en observation sur la zone du camp (WP4 : TGT). Sortie de zone par WP5 : EGRESS et retour en longeant l’Ossétie (WP6 : RETURN) puis Fence-Out au point (WP7 : OUT) avant atterrissage à Vaziani. Les Su-25T, indicatif « Chevy 1 » partiront de Kutaisi et orbiteront dans la vallée en attendant votre arrivée sur zone. Un AWACS, indicatif « Overlord » au départ de Tbilissi International assurera la couverture radar ainsi que le contrôle de l’opération. Avec vos F/A-18C en première ligne sa protection sera assurée par 2 F-16C turcs, indicatif « Uzi 1 ». Lorsque vous arriverez à proximité de la zone d’engagement Overlord annoncera le code « RETRIBUTE » autorisant Chevy 1 à quitter son attente et à commencer l’attaque. Vous devrez assurer la supériorité aérienne dans la zone et soutenir les Su-25T dans leur engagement si nécessaire. Mantis assurera l’intelligence au sol et le guidage si nécessaire. La base de Kutaisi sera votre terrain de déroutement et vous permet également de refueler et de réarmer si nécessaire. Attention aux activités des forces russes dans la région. Les rapports sont tendus et de nombreuses provocations ont lieux, nous ne voulons aucune forme d’escalade entre le Kremlin et nous. L’emploi des armes est autorisé sur la zone d’engagement sous le contrôle d’Overlord et/ou de Mantis. Aucun tir ne doit se faire dans les zones habitées ou à proximité de trafics civils. Aucune unité amie n’est présente sur zone à l’exception de Mantis (Stryker) et des Su-25T. Un second groupe de 2 Su-25T, indicatif « Chevy 2 » sera prêt à décoller à Kutaisi. Les défenses anti-aériennes possibles estimées sur zone sont des types suivants. Le survol des territoires abkhazes, russes et ossètes est formellement interdit et défendu par leurs systèmes anti-aérien et potentiellement les forces aériennes russes. Objectif : Rejoignez la zone cible. Assurez la protection et le soutien de Chevy 1 sur zone pendant la durée de l’opération. Rentrez à Vaziani. Emports : 2 x AIM-9X 2 x Réservoir 330 gallons 2 x AIM-120C5 1 x Pod AN/AAQ-28 LITENING 4 x GBU-12 – LGB Indicatifs : Endfield [1 ; 4]-1 Radios : Preset 1 : Vaziani 140.000 MHz Preset 2 : Patrouille 355.000 MHz Preset 3 : Overlord (AWACS + contrôle mission) 251.000 MHz Preset 4 : Mantis 257.000 MHz Preset 5 : Kutaisi 134.000 MHz Météo : 18°C, ciel très fragmenté d’une couche commençant vers 8000 pieds, 1 knts de vent au 75 au niveau de la mer.
  2. CrashTest

    Mission de campagne

    Tututu, je fais du bloc-bloc moi, à la seconde précise et avec conversion décimale via Excel.
  3. CrashTest

    Mission de campagne

    Oui, j'ai aussi noté le point de l'overshoot dangereux dans mon débriefing perso, j'avais le nez dans le radar et pas suffisament de distance avec un cap de rapprochement, erreur grossière de ma part. Noter aussi que pour une première mission de Scramble la nuit ne nous a pas aidé à être sereins ! Mais un résultat dont on n'a pas à rougir vu le nombre d'ennemis sur zone et la réactivité dont on a eu besoin.
  4. CrashTest

    Training A/A

    Entrainement A/A au départ du Stennis (CV-74) avec Varg. Ecartement du PA et montée à 25 kft en direction de la cote et séparation au 350 pour moi et 150 pour Varg. Recommit à 30 Nm, Fight'On au merge. One circle vertical haut suivi de rolling scisor bas interrompu dans les nuage à 13 kft. Nouveau merge et rolling scisor haut avant recherche et séparation de ma part en remontée vers 30 kft. Nouveau merge avec placement de Varg dans mes 6. Beak violent avec voile noir et perte de la poursuite pour Varg. Nouvelle recherche et merge à nouveau suivi de one circle latéral bas suivi d'un ciseaux vertical dont je ressors dans les 6 avec une belle opportunité de tir avec cependant un overshoot en cas de manque sur le tir. regroupement et prise de cap vers le Tanker. Ravitaillement rapide sur Texaco et prise de cap vers homeplate. Suvol du PA et break pour Case I. trap pour Varg et bug radio pour moi sans accrochage des cables. Le PA ne me répond plus à partir de ce moment. Nouveau circuit pour confirmer, pas d'accroche des cables en passant dessus. Etant short kéro je déroute alors pour Batumi pour un atterrissage sans incident.
  5. CrashTest

    Training A/A

    5ème engagement : -20 000 ft en 20 sec… ça peut aller très, très vite !
  6. CrashTest

    Training A/A

    Entrainement A/A avec Varg (et rejoints par Speacy ensuite). Catapultage et retour du Stennis en CASE I. Eloignement puis montée vers 30 kft en direction de WP2 et définition d'un soft deck à 10 kft et d'un hard deck à 5 kft. Séparation Est/ouest de 2 appareils à 30 Nm et virage pour rapprochement face-à-face. Fight's On au merge. Vertical dans un premier temps et rebalancé par les deux appareils. retour face-à-face et yo-yo bas sur 10 kft à l'avantage de Varg en sortie mais trop balancé sur un départ en ciseau. 1ère manche à mon avantage. Remise en formation sur Varg et remontée vers 30 kft. réitération de la séparation et fight's on au merge horizontal. Départ bas de ma part (erreur) qui donne une première opportunité à Varg (en une trentaine de secondes) suivi d'un ciseau vertical et d'un yoy-yo bas jusqu'au soft deck ou il reprend l'avantage dans la descente avant le hard deck. 2nde manche à l'avantage de Varg avant de nous remettre en formation et de monter vers 20 kft en direction du tanker. Ravitaillement et rejointe de Speacy puis séparation en 2v1 (Varg+moi VS Speacy). Virage face-à-face et erreur de tracking radar avec accrochage du tanker dans un premier temps puis correction vers Speacy. Merge vertical sur Speacy qui poursuis sur Varg qui monte en inversé pour un who's'who mais commence donc à se faire tracker. Je redescend et identifie les deux trainées sans pouvoir identifier F/F. Yo-yo bas de Varg vers la couche nuageuse qui lui permet de semer Speacy alors que je le repère pendant la descente avec lock radar. Lag poursuite pour prendre les 6 de Speacy et positionnement de tir sur une remontée. Remise en formation des 3 appareils et retour vers le PA pour appontage CASE III.
  7. CrashTest

    Qualification

    Qualification 6 évasive. Départ de Kutaisi et vol vers la Strela SA-13, break au visuel missile évité puis prise de cap sur le TOR. Enchainement de 6 évasives jusqu'à ne plus avoir le spike et passe roquettes en CCIP sur le SA-15 (avec un peu d'acharnement certe, il était détruit à la seconde salve, la troisième c'est pour le temps perdu). Prise de cap sur la cote vers Batumi à 6000 pieds et redescente pour entrée dans la zone. Break et atterrissage sans incident.
  8. Alors, plusieurs remarques pour ma part : comme indiqué par la VFA97 pendant le débrief : les fumigènes étaient bien présents et fonctionnels ! Nous les aurions peut-être remarqués si nous avions regardés dehors plus tôt. La mise en place a été trop longue et l'orbite trop distante pour permettre de les remarquer. Cela m'amène point suivant : l'utilisation des senseurs (TGP). En créant l'entrainement (que j'ai testé) j'ai volontairement inclus un TGP et vérifié que tout était parfaitement faisable sans. Les colonnes de cibles (bombes/roquettes) étant pointés par un WP chacune et leur cap étant briefé en : 1. sélectionnant le WP, 2. ajoutant en CRS le cap briefé 3. connaissant ses distances/altitudes dive en CCIP (graphique ci-dessous) Il "suffit" de plonger à l'angle de référence en fonction de la distances du WP (autant choisir un angle de -37.5° pour un largage optimum) pour littéralement tomber nez-à-nez sur les targets. Au lieu de cela, @Speacyet @Glupont plongés le nez dans leur TGP et n'ont appréhendé ni la situation ni la position des cibles, forçant @Speacyà se séparer du groupe pour un passage bas pour un repérage visuel des targets (ce qui aurait du être l'objectif dès le début). Une attaque en CCIP avec des repères visuels ne requière pas de senseur pour être menée (on a tous passé la qualif CCIP donc pas d'excuses !). Comme @Glupl'a soulevé à raison rien n'empêche d'utiliser ses senseur pour être plus précis et mieux appréhender la situation mais ce n'est pas du tout ce qu'il s'est passé, au contraire ! Donc pour moi c'est là un bon exemple de basique qui n'est pas maitrisé. Le temps passé dans le TGP pour @Speacyet @Glupn'a servi à rien si ce n'est de séparer la formation et de ralentir l'acquisition et donc l'efficacité du vol. Il faut utiliser le matériel lorsqu'il est nécessaire et son utilisation doit permettre d'améliorer la performance et pas d'y nuire. A titre d'exemple j'ai envie de faire un parallèle avec les appontages : inutile d'utiliser son ICLS dans un CASE I. Autre exemple : est-ce qu'il vous viendrait à l'idée de changer le mode de fonctionnement de votre radar pendant un dogfight ? Il en est de même à mes yeux dans ce cas : inutile de regarder dans son TGP quand on peut suivre un cap, à une position et un angle pour trouver ses cibles. Ça m'amène au second point (qui en plus se recoupe avec le 1er) : la formation. La formation est un outil qui permet de faciliter la réalisation des missions : La formation permet le support mutuel qui est indispensable au vol ! Le support mutuel permet de simplifier le repérage et l'emploi des armes et simplifie également la réalisation des attaques : La priorité de tous les membres du vol (à l'exception du leader) est de maintenir la position dans la formation. L'utilisation du radar ou des senseurs revient au leader et au #3. La navigation et le radar (ou senseurs) est un aspect secondaire pour les #2 et #4 En cas d'incapacité à tout faire on réduit ses tâches jusqu'à revenir au contrôle visuel des secondes de vol devant soit (NEAR ROCKS) : Donc à moins d'ordre contraire du leader (ou du #3 si on est #4) la priorité c'est de suivre son leader et pas d'appréhender la situation au travers de ses senseurs. Le leader à cette responsabilité puisqu'il doit être meilleurs et donner les directives, ce qui est le principe du leader. Noter que les tâches dans le cockpit sont même moins prioritaires que l'utilisation du radar qui est elle-même moins prioritaire que le contrôle de son environnement visuel : Donc pour conclure selon moi : 1. L'utilisation du TGP était ici inutile et une erreur d'appréciation pour le leader puisqu'elle n'a pas permis d'identifier les cibles. 2. L'utilisation du TGP était une faute pour #2 puisqu'il l'a empêcher de suivre la formation qui était sa vraie priorité. La formation n'est pas un apparat mais le premier outil à notre disposition pour permettre le partage des tâches et elle doit être une priorité. L'utilisation d'un senseur ne doit pas se faire au détriment de l'efficacité et son utilisation lorsqu'il est inutile induit forcément une perte d'efficacité puisqu'elle requiert de l'attention.
  9. Planification/Débriefing vol du 09/06/2022 20:45 CET Mission: Entrainement Mk-82 / M151 CCIP Informations/Debriefing: Vol de prise de contact VMFA-251 / VFA-97 : entrainement CCIP. DEBRIEFING Décollage/NAV Roulage à 1342D et 1er décollage a 1349D Perte de @vargsuite a des problèmes informatiques et du coup petit retard de décollage pour nous Sortie par EXIT WEST et montée pout tous les groupes vers A32 Malgré un retard de 25Nm au décollage, l'utilisation de la PC (non je ne regrette rien )avec une pointe a Mach 1 pour TBolt et une croisiere réduite pour Warhawk nous ont permis de se rejoindre pile poil sur zone sans avoir recours aux orbites d'attentes, permettant de fluidifier le déroulement de la mission. Non respect du plan de frequence, on s'est servi de la TWR de Kutaisi comme freq commune tout le long du vol , mais bon sans impact, je suis certain que le controleur IA de DCS avec ses 2 de QI a été diverti par nos communications, qui l'ont peut etre meme empeché de sendormir. Quand aux Su-25, ont il seulement la radio? Passes MK-82 CCIP Warhawk: Départ de l'orbite en formation et passage en trail pendant l'ingress Ils ont fait le choix de tir plus concentrés en se répartissant les sections de la colonne Bilan positif puisque 12 cibles ont été détruites en une seule passe sans repérage pour 5 appareils TBolt: Un peu plus brouillons que nos confrères dans l'exécution, pas de fumigènes sur zone donc une première passe de repérage improvisée Quelques soucis également au niveau de la coordination et la tenue de formation, probablement a cause de la charge de travail individuelle qui n'aurait pas du avoir lieu dans une attaque coordonnée. Il aurait fallu en effet se caler sur moi pour mes ailiers et se baser sur un repérage visuel en suivant ma trajectoire pour obtenir un résultat plus fluide, j'en prend la responsabilité en tant que leader, les comms et l'organisation des phases offensives étaient loin d'être optimales de mon coté. Nous travaillerons cet aspect dans le prochain training, il faudra recréer des automatismes pour un résultat plus propre. Bilan malgré tout positif avec 10 cibles détruites pour 3 appareils Passes M-151 Warhawk: Passes en 2 temps executé de manière fluide et compacte a l'image de la 1ere Encore un beau résultat avec 11 véhicules détruits (1 seul survivant) TBolt: Nous aussi a l'image des passes précédentes, beaucoup de chose perfectibles sur la coordination Alignement et tir sur le mauvais convoi pour un de nos élément, jolie baïonnette de 3 pour repiquer sur la bonne target Malgré nos défaillances on a pu s'en tirer avec 10 cibles sur 12 RTB Retour en Bingo avec une prise de risque en sacrifiant la procédure pour se rejoindre et faire quelques screens (Et la non plus aucun regret lol) . Avec un statut emergency pour 3 appareils dont un qui a choisi de rester dans le package (GG a lui pour les bowls ) Jolie séparation des emergency pour poser en priorité Et magnifique intégration terrain pour les 6 appareils suivant, joli travail a tous, un enchainement propre et sans bavure sur tout le long de la procédure . Un super vol avec beaucoup de plaisir, merci aux Warhawk de leur participation, j'ai constaté une belle cohésion et une belle coordination dans votre groupe. Et comme on l'a dit hier on remettra ca avec grand plaisir, y compris dans des contextes plus opérationnels. Et merci a crash pour le training avec son standard habituel de qualité, qu'on a tous su apprécier a sa juste valeur je pense. Participants: CrashTest, Glup, Speacy View full vol
  10. Planification/Débriefing vol du 31/05/2022 21:00 CET Mission: Multi-training Informations/Debriefing: Nouvel entrainement SLAM au départ du PA, rejoint par Femto après le catapultage. Prise de cap direct vers les coordonées GPS du S-300 avec 4 SLAM après avoir vérifier au sol la correspondance des pylône et du choix de l'arme (je ne l'ai vu nulle part) : de haut vers le bas dans les menus DSPLY SLAM ou DL13 DSPY (les deux menus sont synchronisés, changer le pylône ou le canal sur l'un change l'inverse sur l'autre). Soit de haut en bas : Sation 2, 3, 7 et 8. Lancement du 1er SLAM en TOO FLT HIGH à 36 900 ft ASL. Il grimpe jusqu'à 37 300 ft ASL, maintient ensuite 12° d'assiette pour grimper et s'épuise pour tomber bien avant les cibles (voir le profil dans le débriefing : Le missile de Femto en TOO, FLT LOW descend vers 9000 ft ASL et fait son vol jusqu’à impacter un lanceur avec le contrôle. Boucle main gauche pour Femto qui recommit et lance à 36 kft un second SLAM en TOO FLT MED qui prend également sa trajectoire à 13 400 ft et atteint également les cibles avec contrôle terminal. J'attends le splash pour lancer un SLAM à 37 400 ft en TOO / FLT HIGH et encore une fois le missile grimpe à plus de 38 000 ft puis chute avec 12° d'assiette jusqu'à épuiser son moteur. Recommit à 37 800 ft pour lancement TOO / FLT LOW. Le missile descend à 5500 ft et suit la route prévue, j'obtiens en contrôle en phase terminale et le manoeuvre sans difficultés (par contre je n'ai pas touché puisque je n'ai pas bien reconnu la zone, c'était la première fois que j'expérimentais le système). Dernier recommit pour lancement du 4ème SLAM toujours à 37 800 ft ASL. Cette fois toujours en TOO mais FLT MED. Le missile descend vers 23 900 ft ASL plonge sur la zone cible après son vol et me transmet l'image me permettant de diriger le SLAM en plein sur la cible. Conclusion de plus de 3h de vol pour faire des essais sur les SLAM avec @Speacyet @Glup: Le missile poursuit bien les coordonnées GPS en PP comme en TOO. Le missile d'un appareil a été contrôlé par un autre appareil 1x : @Anthonest-ce que tu saurais si la L16 qui semble être utilisée sur le SLAM est une liaison de données individuelle par appareil ou partagées : c'est 16 canaux pour tout le monde ou bien 16 canaux par appareils qu'ils peuvent éventuellement se partager ? Tous les missiles lancer en FLT HIGH (jusqu'à 37 800 ft) tente de grimper à une altitude supérieure et épuisent leur moteur avec 12° d'assiette dans la suite du vol. Tous les missiles lancés en FLT LOW ou MED sont arrivés à leur objectif. Les altitudes de croisière ne sont pas reproductibles sur les différents lancements. Donc personnellement je vais éviter le HIGH à partir de maintenant. Il y a 3 choses à faire pour vérifier le fonctionnement : 2 appareils avec des SLAM sur les même pylône ne lancent qu'un seul missile. L'appareil tiroir choisit un canal autre que celui du pylône lancé et l'autre appareil choisis lui en revanche le canal du pylône de l'appareil tireur sur son appareil. On verra si l'image et le contrôle arrivent ? Lancer un SLAM en FLT HIGH à 50 000 ft au dessus de la mer pour voir s'il n'a pas juste une altitude programmée trop haute (en s'affranchissant du relief). Lancer sur la même cible et à la même distance : 1 SLAM au dessus de la mer en FLT MED et 1 SLAM au dessus du Caucase en FLT MED également et regarder s'ils prennent la même altitude de croisière pour être sûr que c'est de l'ASL et pas de l'AGL (je ne vois pas trop comment il pourrait voler en AGL mais vérifions ça ne coute rien et avec ED on ne sait jamais...) Participants: CrashTest, Glup View full vol
  11. Mission d’entrainement CCIP de 1 à 10 joueurs. /!\ Pour assister les pilotes les points de sortie et d'entrée de la zone de Kutaisi et l'initial de la 25 ont été matérialisés dans le plan de vol de l'appareil. Ceci est une aide à la compréhension du circuit dédiée à l'entrainement et ne doit pas être mis-en-oeuvre dans un contexte opérationnel. /!\ Date : 25/07/2021 Heure : 13:30:00 Contexte : Exercice à munitions réelles conjoint entre la VMFA251 (bleus) et la VFA97 (rouges) en Géorgie. Un polygone de tir de 5.5 Nm de large sur 3.5 Nm de profondeur a été préparé au sud de la capitale. La proximité de l’Abkhazie et de l’Ossetie du Sud, toutes deux séparatistes de facto de la Géorgie doit vous inciter durant toute la durée de l’exercice à la plus grande prudence puisque leurs espaces aériens sont défendus par des systèmes SAM russes de types SA-6, SA-11 et SA-19. L’espace aérien de la fédération de Russie est défendu par des systèmes S-300 et est impérativement à éviter. Pour rappel, ces défenses anti-aériennes s’identifient de la façon suivante. Briefing : Plan de vol au départ et à l’arrivée de Kutaisi avec déroutement possible sur Vaziani en cas d’urgence durant l’exercice (voir détails terrain en fin de brief). WP0 : Départ VFR de Kutaisi (rampe nord : RAMP NORTH). Roulage par November (N) vers le seuil de la 25 par Delta (D) sur fréquence Kutaisi (134.000). WP1 : WEST - Décollage et virage vers EXIT WEST (234° après décollage) en maintenant 2200 ft maximum. Passage sur fréquence patrouille (rouge 118.000 / bleus 251.000) ou commune (355.000) en sortie de zone. WP2 : FENCE IN - Virage vers l’Est et montée vers altitude de croisière à discrétion des chefs de patrouille. Passage Fence-In avant la proximité de la frontière sud-ossète. WP3 : DESCENT – Virage Sud-Est et descente vers altitude d’entrée dans la zone à discrétion des chefs de patrouille. WP4 : INGRESS – Virage vers le polygone de tir et début de la phase de tir à munitions réelles. Les 2 colonnes du Nord-Ouest du polygone sont dévolues à la 251th (bleus). Les 2 colonnes au Sud-Est du polygone sont dévolues à la 97th (rouges). Les limites du polygone de tir seront marquées par fumigènes verts à l’arrivée sur zone. Les colonnes dévolues à chaque patrouille seront marquées par un fumigène bleu pour le VMFA251 et rouge pour la VFA97. Les passes devront se faire au cap 216 (relèvement 36) avec dégagement vers la droite (pump au 270) pour les bleus et vers la gauche (pump au 90) pour les rouges. WP5 : BOMB - Largage Mk-82 CCIP sur la colonne de 16 véhicules. Modalités d’engagement à établir conjointement par les chefs de patrouille. WP6 : RCKT – Tir d’Hydra M151 HE sur la colonne de 12 véhicules. Modalités d’engagement à établir conjointement par les chefs de patrouille. WP7 : EGRESS – Sortie de la zone d’exercice par l’Ouest pour prise de cap retour en montée à discrétion des chefs de patrouille. WP8 : FENCE OUT – Sortie de la zone opérationnelle au Sud de l’Ossétie. WP9 : SOUTH – Entrée à 2200 ft maximum dans la zone après avoir contacté la tour (134.000) par l’ENTRY SOUTH. WP10 : Initial 25 – Virage au 026° depuis WP09 (voir chart WP1) pour rejoindre l’initial de la piste 25 et virer au 254 (248° + 6° de variation magnétique) pour alignement avec la piste. Modalités d’atterrissage à définir par les chefs de patrouilles. Un tanker, indicatif « Texaco » sera présent sur zone, en orbite sur la frontière Sud de la Géorgie si nécessaire. Fréquence 259.000, Angel 25, TACAN 42X. Objectifs : Suivez le plan de vol. Larguez vos bombes sur la colonne de 16 véhicules. Tirez vos roquettes sur la colonne de 12 véhicules. Rentrez à la base. Emports : 2 x AIM-9X 1 x Réservoir 330 gallons 1 x AIM-120C5 1 x Pod AN/AAQ-28 LITENING 4 x Mk82 SE 2x7 = 14 Hydra M151 2.75” HE Indicatifs : Bleus : Endfield 1-1 : F/A-18C VMFA251 [355th] Endfield 1-2 : F/A-18C VMFA251 [355th] Endfield 1-3 : F/A-18C VMFA251 [355th] Endfield 1-4 : F/A-18C VMFA251 [355th] Endfield 2-1 : F/A-18C VMFA251 [355th] Rouges : Springfield 1-1 : F/A-18C VFA97 [L16] Springfield 1-2 : F/A-18C VFA97 [L16] Springfield 1-3 : F/A-18C VFA97 [L16] Springfield 1-4 : F/A-18C VFA97 [L16] Springfield 2-1 : F/A-18C VFA97 [L16] Radios : Preset 1 : Kutaisi (depart/arrivée) 134.000 MHz Preset 2 : Vaziani (urgence sur zone) 140.000 MHz Preset 3 : Commune rouges/bleus 355.000 MHz Preset 4 : Appareils rouges 118.000 MHz Preset 5 : Appareils bleus 251.000 MHz Preset 6 : Texaco 259.000 MHz Météo : 24°C, couche éparse de nuages avec une base aux alentours de 13 000 ft, 1 nœud de vent au 80 au niveau de la mer. Procédures d’approche et au sol de Vaziani en cas de déroutement pour urgence sur zone d'exercice : Changelogs : v0 : 01/06/2022 - initial release v1 : remplacement des Mk-82 par des SE (plus d'options d'attaque) et réduction du nombre de roquettes emmenées (2 paniers de 7) et intégration finale du briefing au fichier mission après test.
  12. Planification/Débriefing vol du 25/05/2022 19:00 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 1 - NAV Informations/Debriefing: Départ pour la mission de qualification NAV avec Femto et Varg. Trop de temps écoulé au lancement de la mission et TOT estimé impossible à tenir après le décollage. Demi-tour et retour à Vaziani (terrain de départ) et atterrissage. Participants: varg, Glup, CrashTest View full vol
  13. v1 MaJ 01/08/2022 : version DCS + création et intégration kneeboards v2 MaJ 03/08/2022 : kneeboard dans fichier mission Mission de close air support adaptables de 1 à 4 joueurs. Campagne F/A-18C : Agile Spirit – Mission 6 « Exercice à munitions réelles de clôture » Date : 06/08/2021 Heure : 13:30:00 Contexte : La série d’exercices Agile Spirit doit prendre fin aujourd’hui avec un vaste exercice de simulation de combat de haute intensité. Un polygone de tir a été défini entre les terrains militaires de Senaki, Kutaisi et Kobuleti. Le scénario repose sur l’arrêt d’une offensive symétrique en plaine. Des unités de blindés et d’artillerie géorgienne formeront la limite de la zone d’attaque, à l’Est et l’objectif des unités aériennes impliquées sera d’assurer la destruction des défenses anti-aériennes puis des missions de Close Air Support au profit des unités terrestres géorgiennes. Une cérémonie de clôture aura ensuite lieu pour célébrer la fin de l’exercice : Briefing : Départ et retour du terrain de Vaziani. Vous ferez route jusqu’au WP2 « IN » de Fence In à proximité du polygone de tir. Le survol des territoires sud-ossète, russe et abkhaze est comme toujours formellement interdit et protégé par leurs systèmes de défenses anti-aérien. Une fois passé Fence-In au WP2 vous entendrez le code radio « RODEO » en provenance du contrôle exercice, indicatif « Bannerlord ». Ce code signalera le lancement des missions SEAD/DEAD qui seront réalisées par : Un binôme de Tornados allemands stationnés depuis hier à Vaziani et qui partiront avec vous, indicatif « Uzi » Un binôme de F-16 turques qui viendront d’Anatolie pour l’occasion, indicatif « Colt » Un binôme de Su-25T géorgiens au départ de Senaki, indicatif « Chevy 3 » Une fois les défenses anti-aériennes supprimées le contrôle exercice, Bannerlord, lancera le code radio « COMBO » signifiant le début des engagements air-sol et vous autorisant à débuter votre mission CAS. Un stryker, indicatif « Mantis », assurera pour votre groupe le rôle de JTAC et vous désignera les cibles à traiter. Le polygone de tir étant entouré de zones d’habitations il vous est formellement interdit d’engager en dehors des ordres qui vous seront communiquées par Mantis. Suivez les instructions de Mantis pour l’engagement des cibles qui vous sont dévolues et surveillez les alentours et vos altitudes d’évolutions puisque de nombreuses autres unités aériennes agiront simultanément : Deux groupes de Su-25T géorgiens, indicatifs « Chevy 1 » et « Chevy 2 » en attentes respectivement à 14 et 15 kft avec des altitudes d’attaques à partir de 9 et 10 kft. Ces appareil partiront et rentreront de Kutaisi pour le groupe 1 et de Vaziani, avec vous, pour le groupe 2. Un groupe de L-39C en partance de Senaki, indicatif « Ford » qui évoluera en attente et à l’attaque à 8 kft Trois groupes d’hélicoptères, indicatifs « Dodge 1 », « Dodge 2 » et « Dodge 3 » au départ de Kobuleti pour les deux premiers et de Kutaisi pour le troisième opéreront en dessous de 2000 ft. Il s’agira respectivement de Mi-24, UH-1h et Mi-8 tous géorgiens. Enfin, la supériorité aérienne sera assurée par deux mirages 2000C français stationnés à Vaziani depuis hier et qui partiront en premier du terrain. Un AWACS, indicatif « Overlord » et un KC-135, indicatif « Shell » de l’Air Force ont été détachés à Tbilissi pour l’exercice et orbiteront respectivement à 30 kt et 25 kft à proximité Sud du polygone de tir. Vous êtes libre de recourir à leur service au cours de la mission. Les défenses anti-aériennes mises en place pour l’exercice sont des types suivants. Objectif : Rejoignez la zone d’exercice et patientez après le passage du WP2 jusqu’à recevoir le code « COMBO » sur 258.000. Prenez contact avec le JTAC Mantis sur 257.000 et traitez les cibles qu’il vous désignera. Rentrez à la base de Vaziani après l’exercice. Emports : 2 x AIM-9X 1 x Réservoir 330 gallons 1 x AIM-120C5 1 x Pod AN/AAQ-28 LITENING 1 x AGM-65F 2 x GBU-38 – JDAM 2 x GBU-12 – LGB 2 x LAU-10 = 8 x 127mm ZUNI Indicatifs : Endfield [1 ; 4]-1 Radios : Preset 1 : Vaziani 140.000 MHz Preset 2 : Kutaisi 134.000 MHz Preset 3 : Senaki 132.000 MHz Preset 4 : Kobuleti 133.000 MHz Preset 5 : Interne Patrouille 1 155.000 MHz Preset 6 : Interne Patrouille 2 355.000 MHz Preset 7 : Shell (SHL) 256.000 TCN 4X MHz Preset 8 : Mantis (JTAC) 257.000 MHz Preset 9 : Bannerlord (contrôle exercice) 258.000 MHz Preset 10 : Overlord (AWACS) 259.000 MHz Météo : 27°C, ciel très fragmenté de deux couches commençant vers 18 000 pieds, aucun vent au niveau de la mer.
  14. CrashTest

    Candidature Chooks

    Salut et bienvenu @Chooks, c'est un plaisir ! J'étais en "vacances" du simu mais back to business donc à ta dispo !
  15. Planification/Débriefing vol du 21/02/2022 21:00 CET Mission: VATLC : attaque/defense air air Informations/Debriefing: Décollage des F-18 (bleus) depuis le Stennis et des Mirages 2000C (rouges) depuis Al Dharfa. Round 1 : Rapprochement des deux escadrilles, 1 seul groupe rouge et 2 groupes rouges. Déconnexion de Gabz qui limite les rouges à 3 appareils en début d'engagement (retour dissocié de sa formation dans les minutes qui suivent mais qui change tactiquement la donne en défaveur des rouges) Les 3 bleus de tête (Femto, Diesel et Crash) engage le rouge de tête (Scalp) qui part défensif et épuise les 3 AIM-120C (à 386 000 $ la manœuvre aura coûté plus d'un million au contribuable américain en moins d'une minute). Bleu leader pump pendant que Pliskin contourne la défensive de Scalp pour prendre le flanc gauche de la formation bleue. Crash (fidèle à moi même) poursuis sur Scalp et l'abat d'un AIM-120C (il aura vendu sa peau chèrement). Pendant que Pliskin coupe au travers de la formation bleue et que Val tente la prise de point (incompréhension entre attaque/défense du round). Poursuite de Pliskin par Crash qui ne le trouve pas penant que Femto part vers Gabz et Varg vers Val. Diesel part vers le point cible en BA. Femto engage Gabz qui part défensive et esquive avant de revenir vers le point cible auprès duquel Diesel abat l'AWACS (vraisemblablement en pensant engager Scalp en attente). Crash (toujours aussi teigneux) ne lâche pas Pliskin mais le perd pendant que Val poursuis sa lointaine chevauchée et que Femto cherche également Pliskin. Pliskin s'échappe encore (impressionnant pour le coup, une véritable anguille le bonhomme !) et recommit sur Varg pendant que Femto s'en prend à Scalp (pas facile d'être leader dans ce contexte) alors que Gabz se réoriente vers Crash. Gabz change de cap et se réoriente sur Femto et Diesel (probablement alerté par Scalp ?) pendant que Pliskin se montre pour abattre Varg. Gabz engage Femto qui part défensive et esquive avant de faire poursuivre mais Diesel vole à son secours et le décroche par un lancement d'AIM-9. Il revient alors et tombe sur Crash qui engage AIM-9 avec succès pendant que Pliskin (probablement confondu avec Gabz qui était recherché) se retrouve en tête à tête avec 2 F-18 (Femto et Diesel) qui en arriveront à bout également à l'aide d'un AIM-9. Puis est sonné la fin de la récré. Bilan des pertes de l'engagement : 4 M2000 1 E3A 1 F18 ... Très brouillon (surtout du côté bleu ou l'on tire sur les appareils en attente après respawn et sur les AWACS) ... Round 2 : Arrivée sur zone en wall côté bleu et 3 groupes en trail côté rouge. Les lancement Fox-3 bleus forcent les défensives rouges qui s'excentre au sud pendant que leader bleu pump alors que le reste du groupe s'engage entre les deux groupes rouges de tête. Obnubilés par les deux rouge à l'Est l'ensemble des bleus restent accrochés pendant que deux rouges quittent la zone vers le point cible. Malgré de nombreux lancement de Fox-3 seul un Fox-2 (Crash, limite hors jeu sur la fin de manche) abat Val qui venait de danser une valse avec Varg et Diesel mais ne s'attendait probablement pas à se faire plonger dessus par un F-18 depuis 40 kft pendant son recommit. Bilan de l'engagement : 1 seul M2000C abattu mais le point remporté sans aucune discussion possible par les rouges qui ont complètement maitrisé le terrain de jeu en captivant l'ensemble des bleus avec une belle approche. Beaucoup plus propre (au moins on n'a tiré que sur ceux qui jouaient, et presque dans le timing. A ce propos : mes excuses à Val, ce n'était clairement pas dans un esprit coubertin le Sidewinder après 34 kft de dive mais comme je disais : "tant que je n'entends pas "terminate" pour moi c'est la guerre). On note une bien meilleure maitrise tactique des rouges. Round 3 : Le début commence presque à ressembler à une stratégie coordonnée de la part des bleus qui arrivent avec un groupe central à 20 kft de deux appareils séparés à 40 kft sur les flancs. Le rouges sont en trail éloigné avec un appareil séparé vers le Nord. Diesel engage Gabz qui part défensive pendant que Crash part vers Pliskin en retrait. Les deux F-18 les plus au Nord se dirigent vers Val en solitaire ce qui déséquilibre dès ce moment l'engagement en faveur des rouges qui se positionnent à 3v2 alors que le dernier appareil pump et recommit pour peindre au radar les 2 F-18 au Nord. Scalp vire vers les 2 F18 occupés par Val pendant que Diesel s'en prend à Gabz sans succès et que Crash poursuit Pliskin (qui a repris ses habitudes d'anguille) Ca se termine mal pour Diesel en combat tournoyant pendant que Varg vole à son secours en étant poursuivit par Scalp alors que Femto est contraint de rester jouer le maitre nageur pendant que Val fait des longueurs. De son côté Pliskin reste fidèle à lui même en emmenant Crash en promenade dans les dunes. Varg venge Diesel en abattant Gabz juste avant d'être lui-même abattu par Scalp qui lui rend la monnaie de sa pièce. N'ayant plus de nouvelle de Diesel ni de Varg Crash fait enfin demi-tour en réalisant que Pliskin l'a encore dupé. Les 2 bleus restants sont alors encerclés avec un rouge qui fait route vers le point cible. Pliskin se montre en montée et abat Crash dans la foulée. Bilan des pertes : 1 M2000C 3 F-18C Une très nette maitrise du terrain par les rouges avec des bleus qui croquent à l'escroquerie du solo au Nord (Val) et à une poursuite trop longue au Sud (je pense que c'est une spécialité de Pliskin de glisser entre les mailles). La perte sur le combat canon et le mouvement tournant de Scalp ont finit d'achever le match. Merci aux Agressors et surtout un grand merci à Marina et Rambert pour leur guidage et le plaisir qu'on a pris ! Beaucoup de choses à améliorer mais comme toute première fois : ce n'est jamais la meilleure ! Sur les aspects pratiques : Délimiter les zones avec des WP pour faciliter le repérage Éloigner les zones de respawn pour éviter les mélanges Éloigner les AWACS et TANKER ou confirmer l'invincibilité Cadrer le temps de début d'engagement (pause active) pour réaliser le set-up N'hésitez pas à commenter j'ai sûrement oublié des choses ! 2022-02-21_vatlcatt_def_v2_1.acmi Participants: Glup, CrashTest, varg, Diesel View full vol
  16. Planification/Débriefing vol du 20/02/2022 17:30 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 6 - Manœuvres évasives contre menaces sol/air Informations/Debriefing: Décollage de Kutaisi et montée en direction du SA-13. Pénétration dans sa zone et esquive de 2 départs puis prise de cap vers le SA-15. Approche du SAM 6 fois d'affilée jusqu'à ce qu'il ait lancé tous ses missiles puis passe CCIP roquettes. Confirmation de la destruction et prise de cap vers Batumi. Circuit d'approche et atterrisage au break un peu long (erreur dans le calage du TCN et fort vent). Retour au parking sans incident. Participants: CrashTest View full vol
  17. J’ai du boulot, sur le BVR comme sur l’ACM. Sur le BVR à trouver mes marques et à avoir les réflexes relatifs à la SA et sur l’ACM je me suis fait quelques séquences de dogfight pour commencer à appréhender la dynamique sur les rayons de virage et la vitesse mais je suis encore très loin de beaux tirs stabilisés à très courte distance comme je le faisais en warbird.
  18. J’étais haut, j’ai mis du badin et… j’avoue j’ai un peu tirer sur le manche avant le touché. j’suis parti au break mais la visi n’était vraiment pas bonne donc le circuit a été un peu haut.
  19. Planification/Débriefing vol du 19/02/2022 21:00 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 5 - Anti Air Wafare Informations/Debriefing: Qualification anti-air. Décollage de Kutaisi, sortie de zone et montée vers 30 kft en direction de la zone d'attente. Entrée sur zone et engagement F4 à l'AIM-120C, évasive sur un AIM-7 pendant le splash sur le bandit. Retour au point d'entrée et retour sur zone. F18 impossible à locker à distance, lancement d'un AIM-120 quand le bandit à viré (je suppose qu'il a lancé à ce moment, ce qui se confirme quelques secondes plus tard, l'objectif était de le forcer défensive). J'arrive à l'accrocher et lancer un second AIM-120 vérouillé avant de partir en défensive. Je parviens à épuiser son Fox-3 alors qu'il est détruit par le mien. Retour vers le point d'entrée pour aller ravitailler. Une fois fait retour au point d'entrée et jettison au lancement de l'engagement. Cap sur le bandit en conservant un taux de montée pour rester au dessus. Merge à gauche (un peu trop violent) pendant qu'il merge en haut et retour en face à face. J'inverse le virage pour partir en ciseaux vertical et lancer une salve sans succès. Break 2 circles et retour de face ou je relance une salve sans succès. Le bandit part dans le plan vertical pendant que je garde l'horizontale. Je mets alors du lagg et j'arrive à m'inscrire dans son cercle le forçant défensive en yo-yo vers le bas. A 3500 ft il repart vertical en sacrifiant son énergie (la mienne était presque épuisée) et j'essaye sans succès de lancer 2 salves. Il reboucle une nouvelle fois vers le haut, j'attends la passe, la 1ère ne touche pas mais la seconde alors qu'il redescend le pulvérise. Reste à travailler le tir (470 coups, peu efficace). Retour vers Kutaisi à 7 kft (altitude de fin d'engagement) et atterrissage sans incident. Participants: CrashTest View full vol
  20. Planification/Débriefing vol du 18/02/2022 12:00 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 4 - SEAD Informations/Debriefing: Qualification SEAD. Décollage de Kutaisi puis prise de cap et montée vers 15 kft. Montée progressive vers 28 kft pour interception du tanker et ravitaillement. Séparation de Texaco et montée vers 30 kft en prenant le cap de l'ingress. Le radar de veille 1L13 est repéré en premier et engagé à bonne distance (60 Nm) mais l'HARM cible un lanceur en phase terminale. Ayant toujours l'indication je contourne la zone pour trouver les cibles secondaires en évitant les sites. Un Sa-19 est repéré : pump, recommit et magnum qui détruit la cible. Identification d'un SA-15 en poursuivant le contournement. Le SAM est engagé et détruit. Après pump et recommit je recible le radar 1L13 initial et le détruit depuis l'axe opposé à celui du 1er tir. Puis prise de cap retour à 32 kft toujours en prenant soin d'éviter la zone des lanceurs SA-2. Arrivée à Kutaisi, pattern d'atterrissage et parking sans incident. Participants: CrashTest View full vol
  21. CrashTest

    Candidature Mill's

    Bonjour et bienvenue @Mills ! Suivant ce que tu décris on a une approche du simulateur qui est similaire. L'objectif est de travailler sur les systèmes et de progresser dans la maitrise de l'appareil et de la Situational Awareness qui représente aussi une bonne moitié de l'efficacité opérationnelle. J'avais moi-même passé de nombreuses heures en solo avant de chercher un groupe donc la démarche me parait très bien, on pourra faire un point un peu plus factuel sur Discord dès qu'on trouve un moment qui convient.
  22. Salut Redbird, Pour faire les choses dans l'ordre comme l'a dit Anthon il serait pas mal que tu commences par nous donner d'avantages d'informations sur ton niveau opérationnel. Je n'ai pas vu de réponse de ta part aux quelques questions que je t'ai posé ?
  23. Désolé chef, j'ai vu quelque chose bouger... j'ai tiré ! Après plus rien ne bougeais alors... j'ai tiré. Il est où le jardin à herbes aromatiques ?
  24. Planification/Débriefing vol du 07/02/2022 19:30 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 3 - Armement guidé Informations/Debriefing: Mission de qualification aux armements guidés. Décollage et atterrissage de Kutaisi et destruction de 5 véhicules de commandement (et même d'un SA-8) au cours de la patrouille. Confirmation des dommages causés à chaque objectif. Retour avec point d'entrée sur l'espace du terrain et pattern à plus de 4500 lbs. Non... je n'ai pas été frustré par la tentative d'hier. Participants: CrashTest View full vol
  25. Planification/Débriefing vol du 06/02/2022 14:00 CET Mission: Qualification VMFA 251 - 3 - Armement guidé Informations/Debriefing: Mission de qualification armement guidés. Décollage de Kutaisi et prise de cap vers le 1er TGT après sortie de la zone arrivée/départ. Repérage 1ère cible et engagement GBU-38. Prise de cap vers le 2nd objectif et reprérage du convoi en RDR GMT. Verrouillage du TGT et engagement GBU-12. Splash confirmé FLIR et prise de cap vers TGT 3. 3 passes pour lancer en raison d'un mauvais paramétrage du largage sur les 2 premières passes. Mise en danger en passant dans la zone de lancement du SA-8 et évasive de 2 lancements avant de revenir en mode MAN et de lancer l'AGM-154/A qui détruit les deux cibles. Prise de cap vers le dernier objectif, repérage et confirmation de la cible pour traitement à l'AGM-65/F. Retour vers Kutaisi et atterrissage direct en suivant l'ENTRY et l'altitude. Remarques Femto (suivi du stream) : confirmation des destructions (BDA) à faire. Réglage des bombes en amont du départ. Maintien d'attitude en approche des cibles. Luminosité/contraste des écrans FLIR, utiliser le GAIN. Eviter POINT TRACK sur cible statique. Participants: CrashTest View full vol
×
×
  • Créer...